Voitures électriques : le scandale humanitaire dont personne ne parle

Les voitures électriques sont appelées à dominer le marché d’ici 2040. Toutefois, ette transition repose sur des ressources naturelles rares et obtenues dans des conditions plus que douteuses. Opinion de Jean-Yves Kitantou parue dans La Libre ce 6 avril 2018.

Les batteries nécessaires à la transition énergétique sont notamment composées de cobalt : un minerai extrait dans des conditions plus que douteuses, au mépris des droits de l’homme, notamment en RDC.