Logement

picto - logement-01

Permettre à chacun d’avoir accès à un habitat de qualité

Aujourd’hui, il est très difficile pour les jeunes de devenir propriétaire compte tenu de l’augmentation du prix des biens immobiliers mais aussi de la difficulté à trouver un prêt. Pour aider les jeunes à trouver un logement qui correspond à leur budget et à leur souhait, nous proposons de lancer la formule « J ». Celle-ci permet aux jeunes ménages de n’emprunter à la banque que le prix des briques, pas celui du terrain.

La formule « J » prévoit de reporter l’acquisition du terrain, avec droits d’enregistrement réduits, à plus tard. Le jeune devient propriétaire du bâtiment, déjà construit ou à construire, mais pas encore du terrain, selon le principe du droit de superficie[1]. Le terrain est mis en location, sur base d’un leasing (15 ans minimum) ou d’une emphytéose (27 ans minimum). Le loyer à payer par le jeune sera alors réduit. Au terme du leasing ou de l’emphytéose, la personne aura le choix entre racheter le terrain pour en devenir pleinement propriétaire, revendre son habitation ou reconduire le leasing ou l’emphytéose.

Afin de financer cette formule « J », une partie de l’épargne des Belges sera orientée vers le secteur de la construction et du logement. Ceci, couplé à une taxe sur le secteur de la finance, permettra de compenser les risques liés à la mesure. Les Jeunes cdH veulent réserver 10% des terrains à bâtir à la formule « J ».

Propositions ?
  • Proposer la Formule « J » ;
  • Étaler les droits d’enregistrement sur une période de 5 à 10 ans sur la première habitation.

[1] Le droit de superficie est un droit réel exercé par celui qui est titulaire de bâtiments, ouvrages ou plantation sur un fonds appartenant à autrui.Privilégier un habitat générateur de liens et de relations de confiance

Privilégier un habitat générateur de liens et de relations de confiance

Partager des espaces de vie dans une colocation offre la possibilité d’accéder à des logements plus grands et plus agréables à coût moindre, tout en mettant un terme à la solitude. C’est l’occasion de favoriser les contacts humains, de s’entraider tout en gardant son autonomie. Les intérêts financiers et humains se rejoignent tout en augmentant la qualité de vie.

Les Jeunes cdH souhaitent encourager les colocations regroupant plusieurs familles monoparentales et des personnes isolées autour d’un projet au bénéfice de la collectivité. Ces « colocations de familles » serait soutenues par les autorités communales. Une allocation-logement serait accordée aux colocataires pour les projets approuvés, et une aide financière pour les propriétaires bailleurs.

A côté de cela, le logement intergénérationnel se développe de plus en plus dans nos sociétés occidentales. Il répond à la pénurie de logements abordables pour les jeunes couples et l’envie de personnes plus âgées de rester le plus longtemps possible dans leur habitation. L’idée est donc de rassembler sous un même toit des jeunes et des aînés qui peuvent se partager des services en fonction de leurs aptitudes et de leurs possibilités.

Propositions ?
  • Créer des colocations pour les familles monoparentales et les isolés, autour d’un projet d’intérêt collectif.
  • Soutenir les projets de logements partagés et intergénérationnels.
  • Clarifier les droits et obligations des colocataires à travers la législation.
Logement étudiant

La problématique du logement est l’une des priorités des étudiants aujourd’hui. Nous souhaitons encourager la création de nouveaux logements mais surtout agir sur la gestion de ceux-ci. Il faut éviter que certaines personnes fassent du profit sur le dos des étudiants en demandant des prix exorbitants. De nouvelles façons de se loger existent également. Un logement intergénérationnel permet de tisser des liens entre aîné et étudiant, tout en étant moins coûteux pour l’étudiant qu’un kot classique.

Propositions ?
  • Accroître l’offre par la création de nouveaux kots étudiants ;
  • Étendre l’activité des agences immobilières sociales (AIS) aux logements étudiants ;
  • Création d’un label de qualité kot ;
  • Promouvoir les logements intergénérationnels incluant des logements étudiants ;
  • Autoriser la déduction fiscale du loyer du kot.